Vitrin 21, RECYCL'ART, Bruxelles 2017 / Livré commanditaire : Recycl'art Conception : léopold banchini réalisation : léopold banchini & collectif gru Réalisation d'un bassin pour anguilles ainsi qu'un espace de dégustation de cette dite anguille. La structure a été conçue en tasseaux de bois et permet donc de porter un bassin ainsi que des plantes. Une grande partie de la vie de l'Anguille Européenne reste tout à fait mystérieuse. On pense qu'elle naît dans les eaux sombres et profondes de la mer des Sargasses, lorsqu'elle s'appelle encore Leptocephali. Elle traverse ensuite l'Océan Atlantique, rien de moins, avant d'atteindre les côtes européennes. Métamorphosée à ce stade de sa vie en anguille "de verre", elle migre dans le continent en suivant et remontant ponts et rivières de la plupart des villes d'Europe. Elle devient alors une civelle, puis une anguille jaune, stade pubère. Atteignant sa maturité sexuelle plusieurs années plus tard, l'anguille d'argent commence le voyage retour à travers les eaux profondes et inexplorées de l'océan avant de disparaître des radars. Personne n'a encore pu assister ou rendre compte d'un accouplement de cet animal mystérieux. Ce migrant mythique a été chassé depuis les origines des temps. Pendant des siècles, les hommes ont tenté de le faire se reproduire en captivité, sans succès. Revendiquée comme part de l'identité culinaire belge une fois qu'elle est préparée avec des herbes, notre créature en voie de disparition tente de survivre malgré les changements rapides de nos paysages urbanisés. crédit photo : dylan perrenoud Équipe
Contact
Catadrone
Catadrone
Vitrin 21, RECYCL'ART, Bruxelles 2017 / Livré commanditaire : Recycl'art Conception : léopold banchini réalisation : léopold banchini & collectif gru Réalisation d'un bassin pour anguilles ainsi qu'un espace de dégustation de cette dite anguille. La structure a été conçue en tasseaux de bois et permet donc de porter un bassin ainsi que des plantes. Une grande partie de la vie de l'Anguille Européenne reste tout à fait mystérieuse. On pense qu'elle naît dans les eaux sombres et profondes de la mer des Sargasses, lorsqu'elle s'appelle encore Leptocephali. Elle traverse ensuite l'Océan Atlantique, rien de moins, avant d'atteindre les côtes européennes. Métamorphosée à ce stade de sa vie en anguille "de verre", elle migre dans le continent en suivant et remontant ponts et rivières de la plupart des villes d'Europe. Elle devient alors une civelle, puis une anguille jaune, stade pubère. Atteignant sa maturité sexuelle plusieurs années plus tard, l'anguille d'argent commence le voyage retour à travers les eaux profondes et inexplorées de l'océan avant de disparaître des radars. Personne n'a encore pu assister ou rendre compte d'un accouplement de cet animal mystérieux. Ce migrant mythique a été chassé depuis les origines des temps. Pendant des siècles, les hommes ont tenté de le faire se reproduire en captivité, sans succès. Revendiquée comme part de l'identité culinaire belge une fois qu'elle est préparée avec des herbes, notre créature en voie de disparition tente de survivre malgré les changements rapides de nos paysages urbanisés. crédit photo : dylan perrenoud Équipe
Contact
Catadrone
Vitrin 21, RECYCL'ART, Bruxelles 2017 / Livré commanditaire : Recycl'art Conception : léopold banchini réalisation : léopold banchini & collectif gru
Réalisation d'un bassin pour anguilles ainsi qu'un espace de dégustation de cette dite anguille. La structure a été conçue en tasseaux de bois et permet donc de porter un bassin ainsi que des plantes. Une grande partie de la vie de l'Anguille Européenne reste tout à fait mystérieuse. On pense qu'elle naît dans les eaux sombres et profondes de la mer des Sargasses, lorsqu'elle s'appelle encore Leptocephali. Elle traverse ensuite l'Océan Atlantique, rien de moins, avant d'atteindre les côtes européennes. Métamorphosée à ce stade de sa vie en anguille "de verre", elle migre dans le continent en suivant et remontant ponts et rivières de la plupart des villes d'Europe. Elle devient alors une civelle, puis une anguille jaune, stade pubère. Atteignant sa maturité sexuelle plusieurs années plus tard, l'anguille d'argent commence le voyage retour à travers les eaux profondes et inexplorées de l'océan avant de disparaître des radars. Personne n'a encore pu assister ou rendre compte d'un accouplement de cet animal mystérieux. Ce migrant mythique a été chassé depuis les origines des temps. Pendant des siècles, les hommes ont tenté de le faire se reproduire en captivité, sans succès. Revendiquée comme part de l'identité culinaire belge une fois qu'elle est préparée avec des herbes, notre créature en voie de disparition tente de survivre malgré les changements rapides de nos paysages urbanisés. crédit photo : dylan perrenoud Équipe
Contact
Catadrone Vitrin 21, RECYCL'ART, Bruxelles 2017 / Livré commanditaire : Recycl'art Conception : léopold banchini réalisation : léopold banchini & collectif gru Réalisation d'un bassin pour anguilles ainsi qu'un espace de dégustation de cette dite anguille. La structure a été conçue en tasseaux de bois et permet donc de porter un bassin ainsi que des plantes.
Une grande partie de la vie de l'Anguille Européenne reste tout à fait mystérieuse. On pense qu'elle naît dans les eaux sombres et profondes de la mer des Sargasses, lorsqu'elle s'appelle encore Leptocephali. Elle traverse ensuite l'Océan Atlantique, rien de moins, avant d'atteindre les côtes européennes. Métamorphosée à ce stade de sa vie en anguille "de verre", elle migre dans le continent en suivant et remontant ponts et rivières de la plupart des villes d'Europe. Elle devient alors une civelle, puis une anguille jaune, stade pubère. Atteignant sa maturité sexuelle plusieurs années plus tard, l'anguille d'argent commence le voyage retour à travers les eaux profondes et inexplorées de l'océan avant de disparaître des radars. Personne n'a encore pu assister ou rendre compte d'un accouplement de cet animal mystérieux. Ce migrant mythique a été chassé depuis les origines des temps. Pendant des siècles, les hommes ont tenté de le faire se reproduire en captivité, sans succès. Revendiquée comme part de l'identité culinaire belge une fois qu'elle est préparée avec des herbes, notre créature en voie de disparition tente de survivre malgré les changements rapides de nos paysages urbanisés.
crédit photo : dylan perrenoud
Équipe Contact