premier prix spécial du concours acier 2016 / rendu commanditaire : construiracier Conception et réalisation : collectif gru Dans un milieu urbain, l'enjeu d'une réflexion sur la mobilité est la mise en relation de plusieurs vitesses : permettre de les reconnecter par le développement d'un [éco]système autour du déplacement, qui prend en compte cycles énergétiques et matériels. Créer des nœuds de croisement, espaces de rencontre, qui répondent efficacement aux préoccupations environnementales pour s'inscrire durablement dans la ville. Ces enjeux se jouent à Nantes, qui devient un laboratoire mêlant innovation et sobriété énergétique. La fermeture des chantiers navals en 1987 impulse une réflexion sur la mutation des espaces désindustrialisés et leur réappropriation : valoriser la mémoire pour créer une identité commune. Avec la High Liane, nous relions des points stratégiques de Nantes en proposant un voyage à bord d'animaux, au cœur d'une nature mécanique. Les animaux volent d'arbre en arbre, transportant des passagers qui participent à l'expansion de la migration urbaine. Ces transports organisent la ville autour d'axes majeurs, des polarités se créent aux arrêts desservis. Chaque poteau est composé de racines qui se soulèvent pour créer des foyers de sociabilité, à l'aide de mobilier urbain, de rangements, de composts... La cime est faite de branchages composés d'un système de production d'énergie électrique à base d'éoliennes en feuilles métalliques recyclées. La Gare prend Place à Commerce en réorganisant les circulations superposées au gré des besoins, pour plus de lisibilité. Le transport par câbles aériens dégage une promenade piétonne à ses racines qui entre en résonance avec la rue haute de la Gare. Protégés par les feuillages, usagers, visiteurs et animaux attendent, profitent de la vue ou se reposent. Leurs présences se lient le temps d'un trajet. En son sein, la station accueille des espaces de formation aux nouvelles technologies qui permettront d'assurer l'entretien et le maintien de la High Liane ainsi que de favoriser l'innovation au service de l'écologie.
Équipe
Contact
Highliane
Highliane
premier prix spécial du concours acier 2016 / rendu commanditaire : construiracier Conception et réalisation : collectif gru Dans un milieu urbain, l'enjeu d'une réflexion sur la mobilité est la mise en relation de plusieurs vitesses : permettre de les reconnecter par le développement d'un [éco]système autour du déplacement, qui prend en compte cycles énergétiques et matériels. Créer des nœuds de croisement, espaces de rencontre, qui répondent efficacement aux préoccupations environnementales pour s'inscrire durablement dans la ville. Ces enjeux se jouent à Nantes, qui devient un laboratoire mêlant innovation et sobriété énergétique. La fermeture des chantiers navals en 1987 impulse une réflexion sur la mutation des espaces désindustrialisés et leur réappropriation : valoriser la mémoire pour créer une identité commune. Avec la High Liane, nous relions des points stratégiques de Nantes en proposant un voyage à bord d'animaux, au cœur d'une nature mécanique. Les animaux volent d'arbre en arbre, transportant des passagers qui participent à l'expansion de la migration urbaine. Ces transports organisent la ville autour d'axes majeurs, des polarités se créent aux arrêts desservis. Chaque poteau est composé de racines qui se soulèvent pour créer des foyers de sociabilité, à l'aide de mobilier urbain, de rangements, de composts... La cime est faite de branchages composés d'un système de production d'énergie électrique à base d'éoliennes en feuilles métalliques recyclées. La Gare prend Place à Commerce en réorganisant les circulations superposées au gré des besoins, pour plus de lisibilité. Le transport par câbles aériens dégage une promenade piétonne à ses racines qui entre en résonance avec la rue haute de la Gare. Protégés par les feuillages, usagers, visiteurs et animaux attendent, profitent de la vue ou se reposent. Leurs présences se lient le temps d'un trajet. En son sein, la station accueille des espaces de formation aux nouvelles technologies qui permettront d'assurer l'entretien et le maintien de la High Liane ainsi que de favoriser l'innovation au service de l'écologie.
Équipe
Contact
Highliane
premier prix spécial du concours acier 2016 / rendu
commanditaire : construiracier Conception et réalisation : collectif gru Dans un milieu urbain, l'enjeu d'une réflexion sur la mobilité est la mise en relation de plusieurs vitesses : permettre de les reconnecter par le développement d'un [éco]système autour du déplacement, qui prend en compte cycles énergétiques et matériels. Créer des nœuds de croisement, espaces de rencontre, qui répondent efficacement aux préoccupations environnementales pour s'inscrire durablement dans la ville. Ces enjeux se jouent à Nantes, qui devient un laboratoire mêlant innovation et sobriété énergétique. La fermeture des chantiers navals en 1987 impulse une réflexion sur la mutation des espaces désindustrialisés et leur réappropriation : valoriser la mémoire pour créer une identité commune. Avec la High Liane, nous relions des points stratégiques de Nantes en proposant un voyage à bord d'animaux, au cœur d'une nature mécanique. Les animaux volent d'arbre en arbre, transportant des passagers qui participent à l'expansion de la migration urbaine. Ces transports organisent la ville autour d'axes majeurs, des polarités se créent aux arrêts desservis. Chaque poteau est composé de racines qui se soulèvent pour créer des foyers de sociabilité, à l'aide de mobilier urbain, de rangements, de composts... La cime est faite de branchages composés d'un système de production d'énergie électrique à base d'éoliennes en feuilles métalliques recyclées. La Gare prend Place à Commerce en réorganisant les circulations superposées au gré des besoins, pour plus de lisibilité. Le transport par câbles aériens dégage une promenade piétonne à ses racines qui entre en résonance avec la rue haute de la Gare. Protégés par les feuillages, usagers, visiteurs et animaux attendent, profitent de la vue ou se reposent. Leurs présences se lient le temps d'un trajet. En son sein, la station accueille des espaces de formation aux nouvelles technologies qui permettront d'assurer l'entretien et le maintien de la High Liane ainsi que de favoriser l'innovation au service de l'écologie.
Équipe
Contact
Highliane premier prix spécial du concours acier 2016 / rendu commanditaire : construiracier Conception et réalisation : collectif gru
Dans un milieu urbain, l'enjeu d'une réflexion sur la mobilité est la mise en relation de plusieurs vitesses : permettre de les reconnecter par le développement d'un [éco]système autour du déplacement, qui prend en compte cycles énergétiques et matériels. Créer des nœuds de croisement, espaces de rencontre, qui répondent efficacement aux préoccupations environnementales pour s'inscrire durablement dans la ville. Ces enjeux se jouent à Nantes, qui devient un laboratoire mêlant innovation et sobriété énergétique. La fermeture des chantiers navals en 1987 impulse une réflexion sur la mutation des espaces désindustrialisés et leur réappropriation : valoriser la mémoire pour créer une identité commune. Avec la High Liane, nous relions des points stratégiques de Nantes en proposant un voyage à bord d'animaux, au cœur d'une nature mécanique. Les animaux volent d'arbre en arbre, transportant des passagers qui participent à l'expansion de la migration urbaine. Ces transports organisent la ville autour d'axes majeurs, des polarités se créent aux arrêts desservis. Chaque poteau est composé de racines qui se soulèvent pour créer des foyers de sociabilité, à l'aide de mobilier urbain, de rangements, de composts... La cime est faite de branchages composés d'un système de production d'énergie électrique à base d'éoliennes en feuilles métalliques recyclées. La Gare prend Place à Commerce en réorganisant les circulations superposées au gré des besoins, pour plus de lisibilité. Le transport par câbles aériens dégage une promenade piétonne à ses racines qui entre en résonance avec la rue haute de la Gare. Protégés par les feuillages, usagers, visiteurs et animaux attendent, profitent de la vue ou se reposent. Leurs présences se lient le temps d'un trajet. En son sein, la station accueille des espaces de formation aux nouvelles technologies qui permettront d'assurer l'entretien et le maintien de la High Liane ainsi que de favoriser l'innovation au service de l'écologie.
Équipe Contact